forum de l'association Cheval Complice

ici se retrouvent tout les membres de Cheval Complice, et vous pouvez y retrouver toutes les infos que vous désirez
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 pétition en faveur des chevaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
walou
modo
modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 169
Age : 25
Localisation : embrun (hautes alpes)
age : 15
membre de l'asso C.C ? : oui (gérente de l'asso)
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: pétition en faveur des chevaux   Dim 9 Sep - 19:32

Pour ceux que l'homme considère comme sa plus belle conquête.
Pour ceux qui par leurs labeurs ont permis à l'homme de progresser.
Pour ceux qui nous font rêver sur les pistes cendrées.
Pour ceux qui nous promènent sans rechigner.
Pour ceux qui nous font pleurer quand nous sommes victorieux.
pour ceux dont le contact est une thérapie largement reconnue.
Pour ceux qui brillent sous les feux de la rampe.
Pour ceux qui espèrent une retraite tranquille.

Avec l'association Chev-Ane disons:
OUI pour:
La reconnaisssance des équidés comme animaux de compagnie.


_________________
http://chevaux-art.blog4ever.com>>>> dessins de chevaux A VENDRE au profit de l'asso <<<<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazycarOtte05.skyblog.com
walou
modo
modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 169
Age : 25
Localisation : embrun (hautes alpes)
age : 15
membre de l'asso C.C ? : oui (gérente de l'asso)
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: pétition en faveur des chevaux   Dim 9 Sep - 19:49

Trois réformes fondamentales
proposées par sept organisations
Fondation Ligue Française des Droits de l’animal, Conseil National de la Protection Animale, Fondation Assistance aux Animaux, Fondation 30 Millions d’amis, Ligue pour la Protection des Oiseaux, Œuvre d’assistance aux Bêtes d’abattoirs, Société Protectrice des animaux) se sont unies pour interpeller les candidates et les candidats à la Présidence de la République. Ces organisations ont retenu trois domaines fondamentaux dans lesquels l’influence du Chef de l’état peut être déterminante pour améliorer réellement la condition des animaux, dans l’immédiat et pour le futur : le droit, le contrôle de la réglementation, et l’enseignement.

Réformer le droit

Le régime juridique de l’animal est très mal défini par les divers codes et textes, en raison de leur incohérence; L’animal domestique ou captif est déclaré "être sensible" par le code pénal et le code rural, qui visent à le préserver de la douleur; mais le code civil le définit seulement comme étant un "bien" meuble, ou immeuble. L'animal sauvage libre possède à l'évidence la même sensibilité, mais le code de l'environnement ne la reconnaît pas, et ne considère que les espèces et leurs effectifs. Une réforme du droit s’impose.
Le code civil doit prendre en compte que le fait que les animaux sont des êtres vivants dotés de sensibilité, et qu'en toutes circonstances, ils doivent bénéficier de conditions conformes aux impératifs biologiques de leur espèce et assurant leur bien-être.
Le code de l'environnement doit également reconnaître la nature d’être sensible de l’animal sauvage vivant à l’état de liberté


Réformer et renforcer le contrôle de la réglementation

Au ministère chargé de l’agriculture, la protection de l’animal est dévolue à un bureau dépendant d’une direction qui gère l’ensemble de la production agricole. Au ministère chargé de l’environnement, la préservation des espèces sauvages est confiée à un bureau dépendant d’une sous-direction chargée de la chasse. Ces bureaux dépendent donc de structures dont l’objet est l’exploitation de l’animal. Leurs moyens en personnel et leurs attributions budgétaires et leur autorité sont très insuffisants pour faire assurer tous les contrôles nécessaires.
Dans un souci d'efficacité et de clarté, cette mission primordiale devrait être transférée à un organe public indépendant, tel que pourrait être une Haute Autorité, chargée transversalement d'expertiser la condition animale, de contrôler l'application de l'ensemble des réglementations la concernant, quels que soient les ministères qui les mettent en œuvre dans tous les secteurs d'activité impliquant les animaux, leur bien-être et leur santé, ainsi que la biodiversité, et de relever les infractions.

Réorienter l'enseignement

Aux niveaux du primaire et du secondaire, il n'est donné qu'un enseignement limité sur la nature et les animaux, et aucune éducation civique et morale n'est dispensée sur les obligations des citoyens à l'égard des animaux et de la nature
Au niveau de l'enseignement supérieur, les étudiants des établissements non directement liés aux sciences de la vie et de l'environnement, et ceux des Grandes Écoles formant à la haute fonction publique et à la magistrature, ne bénéficient d'aucune formation même élémentaire sur la vie des animaux et sur les aspects juridiques, philosophiques, éthiques, scientifiques, socio-économiques liés aux diverses utilisations de l'animal par l'homme. En sorte que cette carence peut conduire les futurs cadres politiques, administratifs et judiciaires à prendre des décisions insuffisamment éclairées.
L'avenir du pays appartenant par définition à sa jeunesse, celle-ci doit être correctement informée, grâce à des enseignements pluridisciplinaires adaptés à tous les niveaux, formant à la connaissance et au respect des animaux et de la nature.


Les sept organisations ont remis à tous les candidates et candidats officialisés un document présentant ces argumentations et ces propositions, en leur demandant d'apporter leurs réponses et commentaires aux trois questions suivantes:

Engagerez-vous votre Gouvernement :

A instaurer un nouveau régime juridique pour les animaux, fondé sur leur nature d'êtres sensibles, tant au niveau du code civil que du code de l'environnement ?

A instituer une Haute Autorité, œuvrant de manière transversale et indépendante dans l'expertise de la condition animale et le contrôle de l'application de la réglementation ?

A instaurer une éducation civique au respect des animaux et de la nature dès l’école primaire et à la compléter dans tout enseignement supérieur par une formation éthique, juridique et scientifique sur la vie des animaux, leur environnement et les relations que l’espèce humaine entretient avec eux ?

_________________
http://chevaux-art.blog4ever.com>>>> dessins de chevaux A VENDRE au profit de l'asso <<<<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazycarOtte05.skyblog.com
 
pétition en faveur des chevaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roulotte et perte de chevaux.
» [Rohan/Réalisation] Peigne aux chevaux
» Pétition pour sauver les galgos. (lévriers espagnols)
» IMPORTANT: Pétition pour ne pas que Napoléon soit supprimé des programmes d'Histoire
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum de l'association Cheval Complice :: les projets-
Sauter vers: